Objectifs et organisation
Allice (ex-UNCEIA)

Mots-clés : caprin, race laitière, bovin, race à viande, ovin, sélection génomique, sélection des reproducteurs, insémination animale

Allice

 Un réseau de compétences au service de la génétique animale

Allice fédère les centres d’insémination des espèces bovine, ovine, caprine et porcine. Dans les espèces bovine et caprine, ces entreprises sont des coopératives de mise en place et des entreprises de sélection en charge de la conduite des programmes de sélection. Ces coopératives sont gérées par les éleveurs eux-mêmes.

Allice représente et défend la branche de l’insémination animale au plan national, européen et international. Elle coordonne l’action de ses membres pour définir des positions communes dans les domaines de la sélection et la reproduction en races à viande comme en races laitières.

En partenariat avec ses adhérents et la recherche publique, elle entreprend des travaux de recherche dans les domaines de la production de semences, de la maîtrise de la reproduction et de la génétique.

Allice représente l’ensemble des filières de l’insémination bovine, caprine et ovine au sein de France Génétique Élevage. Ses dirigeants et ses experts s’y impliquent fortement pour l’élaboration et le suivi des règles que les acteurs de la génétique respectent dans le cadre du Dispositif d’Amélioration Génétique Français

 L’insémination animale : la garantie d’un élevage de qualité

L’insémination animale proposée par les entreprises de mise en place offre à tous les éleveurs un service de reproduction performant qui comprend un contrôle strict de la qualité sanitaire des semences récoltées, leur conditionnement sous la forme de paillettes congelées, leur distribution et mise en place. À toutes ces étapes, la traçabilité du matériel génétique est garantie.

Outre la sécurité sanitaire, l’insémination est aussi un outil d’amélioration génétique qui permet de tester les reproducteurs mâles pour sélectionner les plus intéressants. Grâce à l’insémination animale, l’éleveur fait donc naître des animaux sains dont il connaît le potentiel en termes de production de lait et de viande, qualités laitières et de viande, qualités morphologiques et fonctionnelles, efficacité alimentaire ou capacité de reproduction. Il bénéficie d’un outil indispensable pour l’aider à atteindre ses objectifs de production et de rentabilité.

La mise en œuvre des programmes de sélection exige un partenariat étroit avec : les Établissements d’Elevage pour l’identification des animaux et la certification des parentés, les Organismes de Contrôle de Performance, les Centres Régionaux Informatiques pour la gestion des bases de données, les Organisations de Sélection pour le choix des orientations raciales, l’INRA et l’Institut de l’Élevage pour les calculs et la diffusion des index.

Toutes ces structures collaborent au dispositif d’amélioration génétique français dont France Génétique Élevage assure la cohérence.

 

Chiffres clés

  • 1 département de Recherche/Développement sur la physiologie de la reproduction
  • 39 salariés dont 19 experts scientifiques
  • 10 entreprises de sélection
  • 7 000 jeunes mâles contrôlés en station chaque année
  • 1 200 mâles contrôlés sur descendance chaque année
  • Plus de 30 000 génotypages annuels à des fins d’évaluation génomique
  • 24 entreprises de mise en place
  • Plus de 6 millions d’inséminations animales chaque année
 
 
 
 

Document(s)

Panier documents téléchargeables directement ou à ajouter à votre panier pour téléchargement en fin de visite.

 
 

Ailleurs sur le web