Races bovines à viande
Blonde d’Aquitaine

Mots-clés : bovin, race à viande, race bouchère spécialisée

Couple vache- veau Blonde d'Aquitaine
Couple vache- veau Blonde d’Aquitaine - Crédit : France Blonde d’Aquitaine Sélection
Sommaire de l'article

 Aptitudes et performances

Créée en 1962 par fusion des trois rameaux blonds du Sud-ouest, la Blonde d’Aquitaine a vu ses effectifs évoluer de façon impressionnante : en l’espace de 30 ans elle est passée de race régionale à race nationale, et s’est même largement internationalisée.

L’attrait exercé par la Blonde d’Aquitaine provient de ses différents atouts : race de grand format, d’une grande docilité, elle vêle facilement grâce à la finesse des os et la forme longiligne des veaux à la naissance.

Les animaux sont très bien conformés et se distinguent par leur vitesse de croissance, mais ce qui différencie la Blonde d’Aquitaine par dessous tout c’est la valorisation de sa carcasse. En effet, il est établi que la finesse des os et le faible pourcentage de gras interne limitent les déchets lors de la découpe, et surtout que la proportion de morceaux nobles (quartiers arrière) est plus élevée de 5 % en moyenne que chez les autres races à viande spécialisées. Le Label Rouge « Bœuf Blonde d’Aquitaine » a été créé en 1992 pour promouvoir cette viande gouteuse et peu grasse.

Enfin, la Blonde d’Aquitaine présente une très bonne résistance à la chaleur et à la sécheresse, ce qui explique son implantation dans des pays comme le Mexique, le Pérou, la Colombie etc. où elle est largement utilisée en croisement avec les zébus. Elle apporte ainsi de la précocité, de la conformation et une amélioration des rendements carcasses aux races autochtones.

 Sélection

La race bénéficie de sa propre station d’évaluation des taureaux (Station Nationale d’Evaluation et de Qualification de Casteljaloux), support du programme génétique mené par France Blonde d’Aquitaine Sélection, Blonde Génétique et l’Entreprise de Sélection Midatest.

Les objectifs de sélection sont réactualisés tous les 10 ans pour les adapter aux attentes des éleveurs. Actuellement le programme de sélection de la Blonde d’Aquitaine vise à concilier les différents types de production (en race pure ou en croisement) tout en conservant les qualités d’élevage de la race.

Les objectifs prioritaires sont donc d’augmenter la production de viande (développement musculaire), améliorer la capacité d’allaitement, et conserver le format, la vitesse de croissance et les facilités de vêlage de la race.

La qualité des taureaux proposés à l’insémination, que ce soit dans le programme Aptitudes Bouchères ou Qualités Maternelles et la grande diversité des taureaux qualifiés diffusés par la monte naturelle sont un élément moteur du programme

 

Chiffres clés

  • LA RACE EN FRANCE
  • 514 416 vaches
  • 18 424 élevages
  • 154 943 vaches au contrôle de performances
  • 37 426 vaches au livre généalogique
  • 197 641 inséminations animales
  • FORMAT
  • Hauteur au garrot (femelle) :
    de 145 à 160 cm.
  • Poids adulte femelle :
    de 850 à 1350 kg
  • Poids adulte mâle :
    de 1 100 à 1 700 kg
  • APTITUDES
  • Vêlages sans aide ou avec aide facile : 94 %
  • Poids naissance mâles :
    47,6 kg
  • Poids à 120 jours mâles :
    179 kg
  • Poids à 210 jours mâles :
    299 kg
  • Poids de carcasse taurillon :
    de 400 à 460 kg
  • Rendement carcasse :
    de 61 à 63 %

Résultats du contrôle de performances 2014, Institut de l’Elevage & France Bovins Croissance