Races bovines à viande
Charolaise

Mots-clés : bovin, race à viande, race bouchère spécialisée

Bohême, Grande Championne et Super Prix d'Honneur 2010 - Crédit : Herd-Book Charolais
Bohême, Grande Championne et Super Prix d’Honneur 2010 - Crédit : Herd-Book Charolais
Sommaire de l'article

 Aptitudes et performances

Première race bovine à viande française, la race Charolaise a pour origine le département de Saône-et-Loire en Bourgogne, puis s’est rapidement répandu hors de son berceau vers toutes les régions de France.

Les riches prairies du Charollais et du Nivernais ont façonné dès le milieu du 19ème siècle, des animaux dotés d’un fort potentiel de croissance et d’une remarquable conformation, produisant des carcasses lourdes. Ces aptitudes ont été sélectionnées et améliorées depuis la création du Herd Book Charolais en 1864.

Aujourd’hui, la Charolaise est reconnue pour son exceptionnelle efficacité alimentaire et ses qualités maternelles : elle possède la production laitière la plus élevée des races à viande spécialisées, ce qui lui permet de nourrir parfaitement son veau et de lui assurer une croissance d’au moins 1 200 g/j pour les mâles.

Elle garde également de bonnes facilités de vêlage, associées à une valorisation de tous types de fourrages et à un caractère docile. Ces caractéristiques la rendent adaptable à de nombreux systèmes d’élevages, sur tous types de territoires.

C’est pourquoi elle est très prisée pour les croisements, aussi bien en France qu’à l’étranger : la race Charolaise est présente dans 70 pays du monde, et a même donné naissance à de nouvelles races comme le Charbray (croisement Charolais x Brahman) ou le Canchim (croisement Charolais x Zébu).

 Sélection

Les objectifs de production de la race Charolaise sont de parvenir à la production d’un veau par vache et par an, sans assistance au vêlage, de produire des carcasses haut de gamme sans excès de gras, et de conserver la croissance naturelle et la conformation bouchère du charolais, qui représentent ses meilleurs atouts.

Ces objectifs sont réactualisés tous les 10 ans par l’Organisme de Sélection Charolais France dans le but de s’adapter au mieux au contexte économique. Un programme de qualification performant permet de repérer et diffuser les animaux les plus adaptés aux objectifs visés. La base de ce programme est composée des 136 880 vaches détenues par les éleveurs adhérents au HBC ainsi qu’au contrôle de performances complet et inscrites au Livre Généalogique : seules 35% des vaches actives sont qualifiées dans ce cadre.

Les mesures prises en élevages sur les produits issus de ces vaches donnent lieu à une sélection des meilleurs veaux, qui sont alors contrôlés en stations. Environ 450 jeunes mâles en sortent avec le statut de « reproducteur qualifié », et sont diffusés dans les élevages en monte naturelle. Le programme de sélection utilise également la sélection sur descendance : une quarantaine de taureaux sont testés sur aptitude bouchère (AB) ou aptitudes maternelles (QM) par le suivi de leurs produits en stations ou en Testages en Ferme. D’autres taureaux peuvent être testés sur les facilités de naissance et la muscularité précoce.

 

Chiffres clés

  • LA RACE EN FRANCE
  • 1 523 416 vaches
  • 36 040 élevages
  • 377 786 vaches en contrôle de performances
  • 127 726 vaches inscrites au livre généalogique
  • 691 137 inséminations animales
  • FORMAT
  • Hauteur au garrot (femelle) :
    de 135 à 150 cm
  • Poids adulte femelle :
    de 700 à 1 200 kg
  • Poids adulte mâle :
    de 1 000 à 1 650 kg
  • APTITUDES
  • Vêlages sans aide ou avec aide facile : 92 %
  • Poids naissance mâles :
    47,8 kg
  • Poids à 120 jours mâles :
    180 kg
  • Poids à 210 jours mâles :
    303 kg
  • Poids de carcasse taurillon :
    de 390 à 440 kg
  • Rendement carcasse :
    de 59 à 61 %

Résultats du contrôle de performances 2014, Institut de l’Elevage & France Bovins Croissance

 
 
 
 

Document(s)

Panier documents téléchargeables directement ou à ajouter à votre panier pour téléchargement en fin de visite.