Races bovines à viande
Gasconne

Mots-clés : bovin, race à viande, race rustique

Vache Gasconne en estive - Crédit : Groupe Gascon
Vache Gasconne en estive - Crédit : Groupe Gascon
Sommaire de l'article

 Aptitudes et performances

La Gasconne est issue des coteaux et des régions montagneuses des Pyrénées. Elle est aujourd’hui utilisée pour sa rusticité et ses qualités maternelles, qui ont fait sa réputation. La dureté de ses onglons et la solidité de ses aplombs lui permettent en particulier d’évoluer facilement sur tous les types de sols, même les plus escarpés. De plus, son poil dense et court et ses muqueuses noires la rendent résistante aux grandes amplitudes de température.

Ces caractéristiques, alliées à des facilités de vêlage indéniables et à une bonne capacité à supporter l’alternance des régimes alimentaires, en font la reine des estives durant l’été, ce qui ne l’empêche pas de valoriser parfaitement des rations plus riches en zones de plaine ou de piémont.

La race Gasconne produit essentiellement des broutards vendus pour l’engraissement à la descente d’estive, ce mode d’élevage ayant l’avantage de présenter des coûts de production minimes pour les éleveurs. Sur les exploitations sans estives, les rations à base d’herbe ou d’ensilage permettent de produire différents types d’animaux : mâles finis ou semi-finis de 12-15 mois, taurillons, génisses, vaches de réforme ou même bœufs de 3,5 à 5 ans.

Différents signes de qualités officiels ou marques valorisent la race Gasconne. Le plus ancien et le plus répandu est le Label Rouge "Boeuf Gascon, Pure Race, Pur Goût", mais les autres segments de marchés sont également soutenus grâce à la marque "Race Gasconne", le « Cadet Gascon » ou la « Rosée des Pyrénées ».

L’organisation de filières spécifiques de commercialisation a joué un rôle important dans l’extension de la race ces dernières années. En France la race est présente dans 74 départements, dont la Guyane et la Martinique. La Gasconne s’étend également dans le reste de l’Europe (surtout en Espagne avec un noyau de plus de 5 000 vaches) et en République Tchèque, au Chili, en Equateur...

 Sélection

Les objectifs de sélection prioritaires concernent la rusticité et les performances de reproduction, ainsi que l’amélioration du potentiel de croissance et les qualités morphologiques et bouchères des animaux.

Pour mener à bien un programme de sélection orienté à la fois sur les qualités maternelles et les aptitudes bouchères de la race, le Groupe Gascon, à la fois Organisme et Entreprise de Sélection, s’est doté d’un centre racial performant.

Ce pôle permet de répondre à la fois aux besoins de la monte naturelle et de l’insémination (70 reproducteurs), de génisses de qualité (pépinière de 100 reproductrices), mais aussi de l’expérimentation avec un atelier d’engraissement de bovins sous Label Rouge.

Le programme de sélection également intégré les outils de la génomique, en utilisant par exemple les typages du gène mh (hypertrophie musculaire) pour réguler le caractère culard dans la race, et faire progresser le Développement Musculaire des « non porteurs ». Le croisement terminal (Blond, Charolais) est développé sur les femelles de moindre qualité génétique.

 

Chiffres clés

  • LA RACE EN FRANCE
  • 18 861 vaches
  • 642 élevages
  • 8 176 vaches en contrôle de performances
  • 6 860 vaches inscrites au livre généalogique
  • 3 043 inséminations animales
  • FORMAT
  • Hauteur au garrot (femelle) :
    135 cm
  • Poids adulte femelle :
    de 650 à 750 kg
  • Poids adulte mâle :
    de 900 à 1 150 kg
  • APTITUDES
  • Vêlages sans aide ou avec aide facile : 99 %
  • Poids naissance mâles :
    40,0 kg
  • Poids à 120 jours mâles :
    159 kg
  • Poids à 210 jours mâles :
    251 kg
  • Poids de carcasse taurillon :
    de 340 à 380 kg
  • Rendement carcasse :
    de 56 à 58 %

Résultats du contrôle de performances 2014, Institut de l’Elevage & France Bovins Croissance

 
 
 
 

Document(s)

Panier documents téléchargeables directement ou à ajouter à votre panier pour téléchargement en fin de visite.