Races bovines laitières
Pie Rouge

Mots-clés : race laitière, bovin

BAHIA, fille de VALET - Crédit : CREAVIA Jean Pierre THEBAULT
BAHIA, fille de VALET - Crédit : CREAVIA Jean Pierre THEBAULT
Sommaire de l'article

 Aptitudes et performances

L’histoire de la Pie Rouge en France est récente. Issue du croisement d’absorption de la race Armoricaine par la Rotbunt Allemande et la MRY Hollandaise, la race se développe essentiellement en Bretagne et en Normandie. Dans le reste de l’Europe, elle se rencontre surtout dans les plaines du Nord-Ouest (Allemagne, Hollande, Belgique, Luxembourg).

La sélection de la race en France a abouti à des animaux de grande gabarit, plutôt destinés à être élevés dans des systèmes d’élevages laitiers spécialisés. Une alimentation à base d’herbe et d’ensilage de maïs permet à la Pie Rouge d’exprimer pleinement son potentiel de production laitière, avec des taux intéressants. L’atout de cette race réside en sa fertilité au dessus de la moyenne, et en ses facilités d’élevage.

 Sélection

Le programme de sélection de la Pie Rouge vise à maintenir des taux protéiques élevés tout en améliorant les aptitudes fonctionnelles de la race (qualité de la mamelle, aplombs).

Chaque année 75 veaux mâles sont génotypés. Suivant les résultats de leur évaluation génomique, les 15 meilleurs sont mis en confirmation par contrôle de descendance dans le cadre d’un programme commun avec la Pologne. D’autres taureaux complètent l’offre aux éleveurs grâce à un partenariat particulier avec l’Allemagne et des accords commerciaux avec les Pays-Bas, ce qui renforce l’efficacité du programme de sélection.

 

Chiffres clés

  • LA RACE EN FRANCE
  • 18 255 vaches
  • 692 élevages
  • 10 249 vaches en contrôle laitier
  • 3 950 vaches inscrites au livre généalogique
  • 37 078 inséminations animales
  • FORMAT
  • Hauteur au garrot (femelle) :
    147 cm
  • Poids adulte femelle :
    de 700 à 800 kg
  • Poids adulte mâle :
    de 900 à 1 100 kg
  • Poids de carcasse taurillon :
    300 à 350 kg
  • APTITUDES
  • Production : 9 187 kg
  • Production 305 jours : 7 773 kg
  • Taux butyreux : 41,90 ‰
  • Taux protéique : 32,60 ‰

Résultats du Contrôle Laitier 2014, lactation équivalent adulte, Institut de l’Elevage & France Conseil Elevage