Races bovines à viande
Rouge des Prés

Mots-clés : bovin, race à viande, race bouchère spécialisée

Vache Rouge des Prés - Crédit : Domaine Rouge des Prés
Vache Rouge des Prés - Crédit : Domaine Rouge des Prés
Sommaire de l'article

 Aptitudes et performances

Née de croisements entre la race Mancelle (rustique et laitière) et la Durham (précoce et bouchère), la Rouge des Prés est restée essentiellement ancrée sur son territoire d’origine avec 90 % de ses effectifs en région Pays de la Loire.

Longtemps utilisée en tant que race mixte, elle n’a pris son orientation bouchère exclusive qu’à partir des années 80. Elle a gardé de cette spécialisation tardive un bon potentiel laitier. Même en cas de naissances gémellaires, assez fréquentes dans cette race, la Rouge des Prés allaite donc parfaitement ses veaux.

Des poids à la naissance assez élevés couplés à une vitesse de croissance exceptionnelle font de la Rouge des Prés un animal de grand format, et l’une des races les plus lourdes du monde. Ces caractéristiques s’expriment particulièrement bien dans les systèmes herbagers de zones tempérées. Près de la moitié des éleveurs du berceau de race engraissent d’ailleurs leurs animaux en système extensif : les animaux profitent de la richesse des prairies au printemps et à la repousse d’automne, et mobilisent leurs réserves en hiver et lors des sécheresses estivales.

La race exprime également bien ses atouts dans des systèmes plus intensifs, où la conduite de lots importants en stabulation ne pose aucun problème grâce à son caractère calme et tranquille.

La Rouge des Prés portait historiquement le nom de "Maine-Anjou", jusqu’à ce que ce terme soit consacré à l’AOC viande « Maine-Anjou » créée en 2004. Celle-ci valorise en priorité les vaches adultes de plus de 380 kg carcasse et les bœufs de plus de 30 mois (400 kg carcasse minimum). Les bœufs de 36 mois sont également labellisés par l’AOC en tant qu’animaux d’exception, avec des carcasses de plus de 600 kg soit 1 tonne en poids vif.

 Sélection

Le programme de sélection de la Rouge des Prés a défini ses objectifs en cohérence avec les attentes de l’AOC Maine-Anjou : typicité et lien au terroir. La sélection porte donc en priorité sur les qualités maternelles (facilités de naissance, précocité, aptitude à l’allaitement, prolificité), et en second lieu sur les qualités bouchères lieu (croissance, efficacité alimentaire, conformation).

Les accouplements raisonnés, le contrôle de 70 veaux mâles par an en station d’évaluation et le contrôle sur descendance de 4 taureaux par an constituent la base du schéma du programme de sélection. Les accouplements raisonnés et les typages génétiques des animaux permettent également un travail de régulation du gène culard, présent dans la race.

 

Chiffres clés

  • LA RACE EN FRANCE
  • 37 285 vaches
  • 1 382 élevages
  • 18 327 vaches en contrôle de performances
  • 7 792 vaches inscrites au livre généalogique
  • 13 276 inséminations animales
  • FORMAT
  • Hauteur au garrot (femelle) :
    140 cm
  • Poids adulte femelle :
    de 850 à 1000 kg
  • Poids adulte mâle :
    de 1 000 à 1 500 kg
  • APTITUDES
  • Vêlages sans aide ou avec aide facile : 95 %
  • Poids naissance mâles :
    51,0 kg
  • Poids à 120 jours mâles :
    185 kg
  • Poids à 210 jours mâles :
    294 kg
  • Poids de carcasse taurillon :
    de 420 à 470 kg
  • Rendement carcasse :
    de 58 à 60 %

Résultats du contrôle de performances 2014, Institut de l’Elevage & France Bovins Croissance