Races bovines à viande
Salers

Mots-clés : bovin, race à viande, race rustique

Vache Salers et son veau - Crédit : Groupe Salers Evolution
Vache Salers et son veau - Crédit : Groupe Salers Evolution
Sommaire de l'article

 Aptitudes et performances

Cette race Auvergnate, née au cœur du Massif Central, a développé une très bonne rusticité pour s’adapter aux conditions parfois difficiles de sa région d’origine. La dureté de ses onglons et la solidité de ses aplombs lui permettent d’évoluer sur tous les types de terrains, sa couleur acajou la rend peu sensible à la chaleur et ses poils longs et frisés la protègent efficacement du froid.

La Salers présente également une ouverture pelvienne inégalée, ce qui rend la rend totalement autonome pour ses vêlages. Elle peut d’ailleurs être aisément croisée avec des races à forte musculature, comme le Charolais, sans que ses facilités de vêlage ne soient compromises.

Les veaux bénéficient de ses très bonnes capacités d’allaitement, issues de son historique laitier : la Salers était en effet mixte à l’origine, et la qualité de son lait a beaucoup participé à la renommée de fromages tels que le Cantal. Aujourd’hui la Salers est la seule race à avoir deux rameaux bien distincts : le rameau pour la production de viande représentent 95 % des effectifs et un rameau laitier utilisé pour la production du fromage AOC "Tradition Salers", fabriqué exclusivement à base de lait de Salers.

Dans le berceau de la race, la production est orientée vers des broutards lourds en race pure ou en croisement, vendus à l’automne lors de la descente d’estives. La Salers passe en effet plus de 7 mois de l’année au pâturage puis en liberté dans les estives, et participe ainsi à l’entretien des prairies d’altitude.

C’est en grande partie grâce à sa résistance aux températures et à ses facilités de vêlage qu’on la retrouve aujourd’hui dans presque toutes les régions françaises, mais aussi dans des grandes régions d’élevage extensif comme l’Amérique du Nord, l’Australie ou l’est de l’Europe.

 Sélection

Les objectifs de sélection en race Salers sont de maintenir sa rusticité et ses qualités maternelles, comme l’excellente productivité numérique de la race (le but étant de produire jusque 6 ou 7 veaux par vache, avec une production régulière d’un veau par an), tout en améliorant le potentiel de croissance, de développement musculaire.

Pour atteindre ces objectifs, le programme de sélection s’appuie sur un fichier racial fonctionnel, un contrôle de performance en ferme permettant l’évaluation génétique des vaches et taureaux, et une station nationale d’évaluation où sont sélectionnés les meilleurs reproducteurs aussi bien pour l’insémination animale que pour la monte naturelle.

 

Chiffres clés

  • LA RACE EN FRANCE
  • 209 939 vaches
  • 6 028 élevages
  • 51 940 vaches en contrôle de performances
  • 25 450 vaches inscrites au livre généalogique
  • 19 163 inséminations animales
  • FORMAT
  • Hauteur au garrot (femelle) :
    140 cm
  • Poids adulte femelle :
    de 700 à 900 kg
  • Poids adulte mâle :
    de 1 000 à 1 400 kg
  • APTITUDES
  • Vêlages sans aide ou avec aide facile : 99 %
  • Poids naissance mâles :
    38,9 kg
  • Poids à 120 jours mâles :
    169 kg
  • Poids à 210 jours mâles :
    274 kg
  • Poids de carcasse taurillon :
    de 370 à 400 kg
  • Rendement carcasse :
    de 56 à 58 %

Résultats du contrôle de performances 2014, Institut de l’Elevage & France Bovins Croissance