Races bovines laitières
Simmental française

Mots-clés : race laitière, bovin

Ombelle, vache Simmental
Ombelle, vache Simmental - Crédit : Alger Meekma
Sommaire de l'article

 Aptitudes et performances

La Simmental est l’une des premières races mondiales en effectifs, avec 40 millions de têtes. La mixité lait/viande de la race est surtout exploitée en Europe, tandis que sur les autres continents elle est surtout utilisée comme race à viande.

Traditionnellement implantée dans les régions de l’Est, la race Simmental s’est développée ces 20 dernières années dans toute la France et plus particulièrement dans le Massif Central et l’Aveyron ou elle produit la presque totalité de l’AOC fromagère de Laguiole.

Ses faibles taux de cellules et le bon rapport entre taux protéique et butyreux rendent en effet son lait bien adapté à l’industrie fromagère. La Simmental est très intéressante pour sa mixité : la viande peut représenter pour les éleveurs une source de revenu à part entière, grâce aux excellents rendements carcasse des bœufs et taurillons et à la très bonne conformation des vaches de réforme.

Dans des systèmes laitiers intensifs, la richesse du lait et la valorisation bouchère des animaux compense la productivité laitière, mais c’est dans les systèmes d’élevages extensifs où la race exprime le mieux sa capacité à produire un lait riche et équilibré à partir de fourrage grossier, grâce à une grande capacité d’ingestion.

 Sélection

L’objectif principal du programme de sélection est de maintenir des animaux de type mixte, avec de bonnes performances laitières : la sélection porte surtout sur le maintien voire l’amélioration des taux.

Les caractères fonctionnels sont également importants car fertilité, longévité et taux cellulaires sont les points forts de la race et doivent être conservés.

De 10 à 12 taureaux sont testés chaque année en France, mais l’offre française est complétée par l’utilisation de reproducteurs d’élite issus des programmes de sélection d’autres pays européens, comme l’Allemagne par exemple, ayant les mêmes objectifs de sélection, basés sur la mixité lait/viande de la race.

 

Chiffres clés

  • LA RACE EN FRANCE
  • 26 051 vaches
  • 840 élevages
  • 16 975 vaches en contrôle laitier
  • 10 468 vaches inscrites au livre généalogique
  • 44 022 inséminations animales
  • FORMAT
  • Hauteur au garrot femelle :
    de 140 à 150 cm
  • Poids adulte femelle :
    de 700 à 800 kg
  • Poids adulte mâle :
    de 1 000 à 1 250 kg
  • Poids de carcasse taurillon :
    350 à 380 kg
  • APTITUDES
  • Production : 7 187 kg
  • Production 305 jours : 6 303 kg
  • Taux butyreux de 39,80 ‰
  • Taux protéique de 33,60 ‰

Résultats du Contrôle Laitier 2014, lactation équivalent adulte, Institut de l’Elevage & France Conseil Elevage